08/07/2020

Arrêté le 1er juillet sur la base d’un dossier vide, l’avocat franco-palestinien Salah HAMOURI est sorti mardi 7 juillet.

Cette libération prouve que le dossier concernant Salah HAMOURI était vide. Contraintes de libérer Salah HAMOURI, les autorités israéliennes, histoire sans doute de sauver la face, ont apposé des conditions : une caution de 3 000 shekels (environ 770 euros), l’interdiction de rencontrer les membres d’une organisation palestinienne interdite, enfin, ultime mesure de rétorsion, se tenir à la disposition de la justice pour une éventuelle convocation.
En 2017, arrêté dans les mêmes circonstances, il était resté emprisonné treize mois. Sa libération montre qu’il est possible de mettre en échec ces atteintes aux droits humains. Je me félicite de cette décision et remercie toutes celles et tous ceux qui ont soutenu le jeune avocat franco palestinien.

Thierry San Andres

2020 07 Salah HAMOURI.jpg