Lancement de la réserve civique dans le cadre du confinement ...

réserve civique0.jpg
réserve civique.jpg
réserve civique3.jpg


Pour faire face, collectivement, à la crise sanitaire du COVID-19, le président de la République a appelé les Français à «inventer de nouvelles solidarités ».
Chaque soir, à 20h, en applaudissant à leurs fenêtres, les Françaises et les Français témoignent leur reconnaissance aux soignants qui s’engagent sans compter face à l’épidémie.

Pour que chacun puisse prendre sa part de cette mobilisation générale des solidarités, le Gouvernement lance la Réserve civique-Covid 19  jeveuxaider.gouv.fr.


Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.
Une urgence : limiter l’impact social de la crise sanitaire
Avec la crise sanitaire et le confinement, les associations, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole bien souvent âgée, peinent à poursuivre leur activité. Toutes souffrent d’une pénurie de forces vives, car un tiers – voire la moitié – de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans, donc confinés. Plusieurs points de distribution pour les plus démunis ont déjà dû fermer leurs portes ces derniers jours faute de bénévoles.
Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes fragiles isolées (âgés, en situation de handicap, malades chroniques,...). Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan.
La mobilisation générale des solidarités face au Covid19
C’est pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cette plateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifs et les plateformes associatives déjà existantes. Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :

  1. aide alimentaire et d’urgence ;
  2. garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ;
  3. lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;
  4. solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

La centralisation de ces missions essentielles sur le site jeveuxaider.gouv.fr garantit leur visibilité, et donc le fait qu’aucun territoire ne soit oublié. Le caractère exceptionnel de la crise sanitaire que traverse notre pays appelle un engagement exceptionnel de chacun d’entre nous. Depuis toujours au cœur des liens indéfectibles entre les citoyens, entre les générations, entre les territoires, les associations et les structures qui assurent leur soutien aux plus démunis priorisent aujourd’hui leurs actions pour que les impacts directs et indirects de la lutte contre le Coronavirus ne laissent personne dans le besoin.

« Cet espace d’engagement est ouvert à tous.

Que l’on soit bénévole dans l’âme, habitué depuis toujours des missions associatives. Ou que l’on ait à cœur, pour la première fois, de donner un peu de temps et d’énergie. Parce que cette guerre sanitaire est sans précédent, parce qu’elle nous concerne toutes et tous et parce que nous voulons la gagner. Ensemble. Vive la République solidaire et Vive la France qui s’engage ». Gabriel ATTAL, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse

Les 4 missions précitées seront réalisées dans le respect absolu des règles de sécurité sanitaire, définies en lien avec le ministère de la Santé. Ainsi, les associations organiseront leurs actions de façon à garantir scrupuleusement les distances de sécurité (au moins 1 mètre entre chaque personne, bénévoles comme bénéficiaires) et feront respecter les règles de sécurité sanitaire (gestes barrières, lavage de mains très réguliers, etc). En outre, il est formellement interdit aux personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux personnes atteintes d’une maladie chronique de s’engager dans une mission dès lors que celle-ci nécessite une rupture du confinement. Néanmoins, elles peuvent s’engager pour les missions réalisées à distance (lien avec les personnes isolées par téléphone, par exemple). Chacun peut s’engager pour que personne ne soit oublié.

réserve civique2.jpg

Chantier d'insertion : qui l'organise ? qui peut y accéder ?

flyer chantier insertion2019 10_72.jpg


Le chantier d'insertion est l'une des missions principales définies dans la politique sociale d'insertion de la Communauté de Communes du Carmausin-Ségala.


Un chantier d'insertion permet de renouer avec la vie professionnelle quittée depuis longtemps, de bénéficier d'une formation utilisable directement chez les futurs employeurs. La personne est sous contrat  à durée déterminée d'insertion pour des missions d'espaces verts ou du bâtiment. D'autres compétences peuvent y être développées en fonction du parcours de chacun.

Les personnes au sein de la 3CS, en charge du pilotage du chantier d'insertion, sont :
Maud WOLFGANG, coordinatrice du Chantier d'Insertion et de la Plateforme d'Accompagnement vers l'Emploi,
Audrey CAZOTTES, chargée d'Insertion Professionnelle

contacts CIAS 2019_72.jpg
dépliant 2019 10_72.jpg


Le chantier d'insertion est un véritable chantier où le résultat est à rendre au client qui paie une prestation.

Les communes, les associations mais aussi les entreprises peuvent faire appel au chantier d'insertion. La commune de Saint-Benoît-de-Carmaux commande régulièrement des interventions d'entretien des espaces boisés du territoire, ou en lien avec les bâtiments communaux. La dernière en date a concerné la remise en peinture de la salle des fêtes et la rénovation des sanitaires. Elles se déroulent en coordination avec les agents communaux.

CIAS définition 2019 10_72.jpg

Le CCAS ou centre communal d'action sociale est la structure au sein de la commune et sur son propre territoire, qui s'occupe des personnes en difficulté, les dirige vers les institutions capables de les aider directement, les assiste dans les procédures et constituer les dossiers de demande d'aide.
Le CIAS est la même structure juridique en charge du territoire intercommunal. Il est doté exclusivement des compétences définies par les statuts de la communauté de communes.

Le dépliant vous donne tous les renseignements de contact et des exemples de résultats.


Plan CANICULE

Quand y a t-il CANICULE ? la température monte en journée au-delà des 35 ° et la nuit ne descend pas en dessous des 20 °.
Des mesures simples à mettre en oeuvre :
ne pas s'exposer inutilement pendant les heures chaudes de la journée (10h / 20h),
fermer les volets et fenêtres en journée et tout ouvrir la nuit pour raffraichir,
boire très régulièrement et s'humidifier dès que possible,
se mettre dans un endroit frais autant que possible,
ne pas rester ou laisser une personne, un enfant ou un animal dans un véhicule : la température y dépasse rapidement les 50°.

affiche_canicule_travailleurs.jpg
vignette_canicule_info_service.jpg
 
RECENSEMENT DES PERSONNES VULNERABLES DE LA COMMUNE
Les personnes âgées, malades ou handicapées qui seraient isolées ou particulièrement vulnérables en cas de canicule sont invitées à s’inscrire auprès du C.C.A.S. au 05.63.80.24.10.
Cette inscription est facultative et vise à faciliter une intervention ciblée en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence.
Evidemment ce recensement n’empêche pas les initiatives civiques de tiers (voisins, parents...) en direction des personnes âgées.
N’hésitez pas à aider ou à vous faire aider.

08victimes est remplacé par le 116 006 depuis le 4 décembre 2018

France victimes aide toutes les personnes victimes d'agression, vol, cambriolage ou de violences physiques ou d'un accident de la circulation. Elle adopte un numéro d'appel plus simple et gratuit.
116 006 au lieu de 08victimes
Vous trouverez tous les renseignements sur le site de la fédération.


Près d'une centaine d'aînés se sont retrouvés à la Salle des Fêtes


Ces bénédictins ont ainsi partagé un moment de convivialité autour du repas élaboré et servi par SEROU TRAITEUR samedi 8 septembre 2018.
L'après-midi s'est ensuite musicalisé avec les Troubadours du Viaur et Jean-Claude MAGNE avant de déguster la traditionnelle fouace et son vin blanc.

Salle des Fêtes repas des ainés 2018 005 bis.jpg

Le repas des ainés 2018 : les inscriptions sont ouvertes

2018 verra le repas des ainés organisé le samedi 8 septembre à midi à la salle des Fêtes de Saint Benoit.
Cette date a été choisie pour fuir les grosses chaleurs traditionnelles du mois de juin. Toute personne de Saint Benoît peut y participer. Nous vous demandons seulement, pour une question d'organisation évidente, de vous inscrire avant le 04 septembre 2018 en mairie au 05.63.80.24.14. ou à l'adresse mail suivante.
Au programme vous aurez l'apéritif, le repas, puis bal et goûter pour bien finir l'après-midi ensemble.
afficherepas des aines.jpg